La victoire et la manière

2017-11-11 - BCS - Chartres-3899

Le 20/12/2017 par Guylaine Gavroy (DNA)

Centre fédéral – BCS (18h)

Opposé au Centre fédéral, bon dernier, le BCS a obligation de s’imposer, et en y mettant les formes. Car après les deux défaites concédées au buzzer, Stéphane Eberlin, le coach souffelois, ne se contentera pas d’une petite victoire.

Sitôt leurs examens terminés, hier, en milieu d’après-midi, Théo Diehl et Valentin Correia, respectivement étudiants en écoles de commerce et de kiné, ont rejoint leurs coéquipiers pour le dernier déplacement de l’année. Un périple qui a son importance puisqu’il devrait permettre aux Souffelois, qui restent sur une série de trois revers, de renouer – enfin ! – avec le succès.

« Face au Centre fédéral, on a obligation de gagner pour partir tranquilles en vacances, passer les fêtes au chaud et se retrouver aux portes des play-offs. Mais j’ai également insisté sur le fait de finir sur un bon match. Je ne me contenterai pas d’un petit match comme l’an dernier où on avait fait la décision dans le quatrième quart seulement. »

Même si elles se sont soldées par des défaites, les deux dernières prestations alsaciennes avaient été plutôt correctes et l’entraîneur attend les mêmes efforts défensifs de ses joueurs. « Contre Saint-Vallier et à Orchies, on perd au buzzer. À Orchies, la victoire aurait pu aussi bien tomber de notre côté, relativise le stratège bas-rhinois. Cette fois, il faut valider nos efforts par un succès et, surtout, qu’il soit beau ! »

Sans doute un peu trop tendres pour la Nationale 1, les jeunes pousses du Centre fédéral n’ont toujours pas réussi à s’imposer cette saison et ont souvent chu lourdement. Mais les petits protégés de Jean-Aimé Toupane se montrent plus accrocheurs quand ils évoluent sur leur parquet. Avec un effectif au complet et surtout un Elson Mendy de mieux en mieux chaque jour, et qui devrait être précieux, coach Eberlin peut espérer finir l’année en beauté.

Mentions légales BCS