C’est la reprise au BCS

des-souffelois-serieux-et-attentifs-qui-ecoutent-le-coach-stephane-eberlin-donner-ses-consignes-pour-la-saison-2018-2019-photo-dna-cedric-joubert-153410

Le 13/08/2018 par DNA

Les Souffelois ont transpiré à grosses gouttes hier pour leur premier entraînement. Si le groupe a été considérablement remanié à l’intersaison, les nouvelles recrues, qui n’en sont pas vraiment, devraient permettre au BCS de renouer avec les valeurs qui ont fait sa force par le passé.

Dans un gymnase des Sept-Arpents chauffé à blanc, les Souffelois, orphelins de Joël Awich qui devrait arriver cette semaine, ont renoué avec l’entraînement hier devant une petite assemblée de fans. Affûtés et bronzés, tous affichaient déjà un bel état de forme à l’heure de la reprise. Et ils n’ont pas ménagé leurs efforts, se pliant aux exercices de Daniel Pereira, l’assistant souffelois.

« Plusieurs joueurs avaient un programme pendant l’été et certains sont venus début août pour bosser comme Jason ( Bach ), Sylvain ( Sautier ), Cédric ( Bah ) ou Lucas ( Diemer ) qui, lui, avait un programme de réathlétisation. Sur le plan physique, ils sont vraiment bien », apprécie Stéphane Eberlin, le coach du BCS.

« C’est une équipe qui me ressemble »

« Comme ils sont déjà en forme, on va pouvoir travailler à la mise en place du jeu qu’on veut développer. Défensivement, on va imposer beaucoup de choses, on a construit une équipe avec des joueurs qui ont de bonnes références défensives. » Avec l’objectif évident : « Être prêt pour le match de Coupe de France (à Besançon le 22 septembre, ndlr) , pointe le technicien, qui avait bouclé son recrutement avant de partir en vacances.

Avec six départs enregistrés à la fin de l’exercice 2017/2018, l’effectif a été considérablement remanié à l’intersaison. Le club a enregistré plusieurs retours. Ainsi, Jason Bach parti en 2015 à Lorient a choisi de revenir en Alsace. Cédric Bah du WOSB, qui avait quitté le BCS il y a deux ans, revient lui aussi au bercail. Aldo Curti, Sylvain Sautier, Franck Tchoubay sont donc les trois nouveaux visages du club.

« Ils ont tous des atomes crochus. Franck a joué avec Aldo en sélection camerounaise, Aldo a été le témoin de mariage de Jason, Sylvain a joué à Lorient avec Jason… Il y a déjà beaucoup de connections », se réjouit le coach alsacien, qui pourra ainsi espérer une bonne ambiance dans son groupe.

Car le technicien bas-rhinois promet d’être exigeant. « L’an dernier, ça ne ressemblait pas à ma philosophie de jeu. Offensivement, on scorait mais on encaissait beaucoup trop de points. Là, on a trouvé des joueurs plus défensifs Aldo, Franck ou Cédric… Et cette année, on a un meneur qui n’est pas scoreur comme l’était Fabyon (Harris) , mais plus organisateur qui va faire jouer l’équipe, et ça va changer la donne. J’aime bien cette équipe qui se rapproche vraiment de nos valeurs. C’est une équipe qui me ressemble, je suis content. »

Et Stéphane Eberlin pouvait être encore plus optimiste au vu du sérieux, de l’application et de l’intensité affichés par ses joueurs à l’issue de ce premier entraînement

Mentions légales BCS