Une revanche à prendre

frank-tchoubaye-ici-contre-challans-et-le-bcs-sont-toujours-invaincus-aux-sept-arpents-et-ils-entendent-bien-le-rester-photo-dna-jean-fr

Le 13/04/2019 par DNA

Avec la réception de Rueil, 8e de la poule, le BCS termine le cycle aller de la phase 2. Battus au Havre la semaine dernière, les Souffelois comptent bien renouer avec la victoire ce soir afin de conserver leur place de leader.

Jason Bach et ses coéquipiers n’ont pas souvent goûté à la défaite cette saison. Et celle encaissée au Havre, la semaine dernière, a visiblement du mal à passer. « On a été mangé dans l’intensité et on a subi ce que nous faisons d’habitude subir à nos adversaires », convient Stéphane Eberlin.
Ce sont donc des Alsaciens remontés qui entreront ce soir sur le parquet des Sept Arpents, pour affronter Rueil, leur dernier adversaire de la phase aller pour un cinquième match qui pourrait leur permettre de terminer le cycle sur un bilan de quatre victoires pour une défaite.

Gare aux snipers
Mais encore faudra-t-il réussir à repousser les assauts des Rueillois, 2e meilleure attaque à l’issue de la saison régulière avec près de 85 points de moyenne. « C’est une équipe extrêmement dangereuse avec des snipers capables de s’enflammer, redoute le technicien de Souffelweyersheim. C’est une équipe atypique, qui ne joue parfois qu’avec des ailiers. » Surtout, Steven Ricard, l’ancien de la maison souffeloise, et ses partenaires ont la capacité de combler très rapidement leur retard.
« Contre Saint-Quentin, ils ont pris le bouillon dans le premier quart (25-10) et ils se sont repris dans le deuxième (9-28) avant de réussir à faire la différence en fin de rencontre (74-81) », prévient le technicien alsacien qui a attentivement scouté le match Rueil – Saint-Vallier (60-78) pour préparer la rencontre de ce soir.
« Ils ont souffert contre Saint-Vallier qui leur a opposé beaucoup d’intensité défensive, qui a défendu dur, ce que nous devrons être capables de faire. Ne pas les laisser surfer sur leur euphorie. Mais il faudra être concentré durant 40 minutes car à la moindre seconde de relâchement, on le payera cash. Ils peuvent scorer beaucoup en peu de temps », livre le stratège bas-rhinois.
S’ils ont été défaits loin de chez eux, Frank Tchoubaye et les Alsaciens sont toujours invaincus dans leur antre, et ils voudront assurément le rester.

All Star Game N1 : Qui en sera ?
La 2e édition du All Star Game de Nationale 1 organisée par l’association Pro-Am Media, se déroulera le 22 juin, à Saint-Quentin. Si les titulaires des deux équipes, représentants respectivement le Nord et le Sud de la France, sont connus, il reste encore à désigner les remplaçants.
Antony Labanca et Cédric Bah , pour le BCS, et Elson Mendy , pour Kaysersberg, font partie des nommés. Les votes sont pris en compte sur le compte Facebook Pro-AM Media, jusqu’au 21 avril.

Mentions légales BCS