Souffel, c’est solide!

2019-03-23 - BCS - Charité-4850

Le 14/04/2019 par DNA

Malmenés par des Rueillois, mobiles et adroits au tir, les Souffelois ont patiemment construit leur succès et empoché une victoire qui leur permet de conserver la tête du classement (91-79) à l’issue du cycle aller de cette Phase 2.

Bien décidés à conserver leur invincibilité dans leur chaudron des Sept Arpents, les Souffelois soignent leur entame de match, dictent leur rythme en attaque et s’appliquent dans le repli défensif (13-3, 5e ).

Mais comme à leur habitude, les Rueillois vont très vite gommer leur retard s’appuyant sur la réussite à longue distance de Fandelet et Sencanski. Le match est lancé et rien ne sera facile pour les Alsaciens qui voient leur adversaires revenir à leur hauteur (17-17) et même prendre l’avantage en fin de premier acte (19-22).

Pourtant les hommes du BCS ne se sont pas relâchés, mais force est de constater que, quand les joueurs du RAC accélèrent, sous la houlette d’un Racine impeccable à la mène, il est difficile de les contrôler.

Et le mano a mano se poursuit dans le deuxième acte. Les Alsaciens, patients en attaque, font bien circuler le ballon et s’offrent même quelques extra-passes.

Labanca remet son équipe sur de bon rails et lui permet même de repasser en tête (31-30, 15e ).

Pour empêcher les Franciliens de développer leur jeu d’attaque, Tchoubaye et ses partenaires pressent très haut le porteur du ballon. Un choix qui s’avère payant. Les joueurs de Souffel récupèrent des ballons qu’ils convertissent pour atteindre la mi-temps en tête (39-37).

Punis d’un 9-0 dès le retour sur le parquet (39-46), Bach et ses partenaires serrent les dent, laissent passer l’orage et grignotent leur retard grâce à un Tchoubaye retrouvé en attaque (8 points dans ce quart).

Ne ménageant par leurs efforts en défense, les hommes de Stéphane Eberlin inversent la tendance, égalisent grâce à Bah (53-53) et à la faveur d’un 10-4 creusent l’écart (63-57, 30e ).

Tchoubaye continue sur sa dynamique, mais Souffel se retrouve très tôt dans la pénalité dans ce dernier quart. Paradoxalement, les Rueillois n’en profitent pas et doivent même se passer de Daurces et Gaston éliminés durant les premières minutes de cette dernière période. Le public pousse et les Alsaciens se battent sur tous les ballons.

En témoigne le cri de rage de Bach lorsqu’il réussit à scorer avec le lancer bonus à la 36e (80-71).

Les visiteurs s’en remettent à leur adresse à longue distance. Il était dit que Curti et les siens prendraient leur revanche sur le revers subi au Havre et resteraient maîtres à domicile. Le BCS s’impose et termine le cycle aller avec quatre victoires en cinq matches.

SOUFFEL 91

Rueil 79

Quart-temps : 19-22, 20-15 (mi-temps : 39-37), 24-20, 28-22. Arbitres : Mme Coanus et Dall’Osto. 650 spectateurs

BC SOUFFLEWERSHEIM : 30 paniers sur 63 tirs, dont 9 sur 20 à 3 pts, 22 LF sur 28, 39 rebonds (Bah 10) dont 16 offensifs, 13 balles perdues, 23 passes décisives (Curti 9), 20 fautes (Labanca, 40e ’, éliminé). Curti 5, Labanca 18, Bach 16, Kuakumensah 2, Bah 25, Tchoubaye 18, Diemer, Lamadji, Sautier 7.

RUEIL ATHLETIC CLUB : 25 paniers sur 60 tirs, dont 13 sur 27 à 3 pts, 16 LF sur 21, 31 rebonds (Gaston 7) dont 12 offensifs, 18 balles perdues, 13 passes décisives (Daurces et Racine 5), 24 fautes (Daurces, 33e ’, Gaston, 37e ’, éliminés). Racine 8, Fandelet 20, Sambe 7, Ricard 16, Gaston 9, Sako 6, Delage, Daurces 3, Sencanski 10.

Mentions légales BCS